Le programme 2019 n’en est encore qu’au stade de l’ébauche. Nous vous invitons à consulter le programme 2018 pour avoir un aperçu des intervenants qui y ont participé.
Certains reviendront, d’autres non, et de nouvelles figures feront leur apparition.

* * * * *

Nous allons passer 14 jours ensemble et nous ne nous ennuierons pas !

Nous préparons un programme riche et varié d’activités diverses :

  • des conférences, pour le mental,
  • des concerts et créations artistiques de tous types, pour le coeur, 
  • des ateliers thérapeutiques qui permettront à chacun d’explorer de nouvelles pratiques, pour les 3 corps,
  • des excursions aux alentours, pour le plaisir de découvrir le patrimoine historique et naturel de la Guyenne-Gascogne,
  • des randonnées naturalistes guidées, pour se reconnecter à la nature et ses habitants des divers règnes,
  • ou de simples promenades méditatives, pour aller à la rencontre du Soi,

Il y en aura pour tout le monde !…

… Même pour ceux qui voudront juste se reposer et échanger dans le calme avec de nouveaux amis. La nature autour de l’Oasis Ahmara vous offre de multiples recoins idylliques pour vous isoler et rêver en silence.

La Croisade pour la santé sera une occasion exceptionnelle de cohabiter sur la durée avec des gens qui ont peu ou prou les mêmes idées que vous, qui sont en recherche de mieux vivre, d’épanouissement personnel.

Nous voulons aussi laisser libre cours aux petits événements improvisés dans la spontanéité et le non-jugement.
Si vous avez un talent, quel qu’il soit, faites-nous le savoir !

Vous trouverez autour de cette page quelques-uns des intervenants qui ont d’ores et déjà confirmé leur participation. Nous en avons encore un bon nombre à ajouter… Cliquez sur les photos pour plus de détails.

Nous vous rappelons que si vous nous laissez votre adresse, nous vous informerons régulièrement de l’évolution de ce site et des dernières nouvelles de la Croisade.

* * * * *

Enfin, souvenez-vous que la Croisade n’est pas un stage de jeûne !
Elle est avant tout un événement militant destiné à rabâcher cette lapalissade : le jeûne est le premier moyen naturel de santé, un outil inné, intrinsèquement lié à la vie mammalienne, une ressource merveilleuse disponible à tous en permanence, pour se rétablir de la maladie ou la prévenir.

Vous ne serez donc pas « encadré », et il n’y aura pas d’équipes médicales prêtes à intervenir pour ramener de malheureux jeûneurs à la vie !!!
(Si si, on m’a déjà posé des questions dans ce sens…)

MAIS… Nulle part ailleurs vous ne serez aussi bien accompagnés et soutenus que lors de la Croisade. En effet, vous bénéficierez en permanence de la présence à vos côtés de plusieurs naturopathes accompagnateurs de jeûne expérimentés qui organisent par ailleurs leurs propres stages.

De plus, il ne vous échappera pas que la présence autour de vous de centaines de personnes aux expériences multiples et variées constituera le meilleur encadrement dont vous puissiez rêver !

Vous ne serez pas seul !

Toute ma démarche consiste à dédramatiser l’idée de jeûner.

On n’a besoin d’être encadré pour jeûner que si l’on est très malade et sous traitement médical lourd. C’est évident.

D’autres souhaiteront ne pas jeûner seuls, ce qui est parfaitement compréhensible.

Rappelons que dans ses éditions précédentes en 2008 et 2009, la Croisade pour la santé a consisté à marcher pendant 14 jours sans rien manger. Et certains participants n’avaient jamais sauté un repas de leur vie !
Il y a eu des problèmes d’articulations douloureuses, des ampoules aux pieds, mais aucun problème d’énergie ou autre lié au jeûne !
14 jours de marche à pied…

Autre exemple : lors du dernier stage d’une semaine que Bernard Clavière a organisé, l’un des participants m’a dit, « après le stage, j’ai encore une semaine de vacances, j’en profiterai pour continuer le jeûne. »
Finalement, il s’est senti si bien qu’il a poursuivi le jeûne non pas une, mais deux semaines, tout en travaillant (prof de maths) ! Au total donc, TROIS SEMAINES DE JEÛNE en menant une vie tout-à-fait normale.

Tout ça pour dire que le premier travail que nous avons à faire est mental et émotionnel : nous libérer de nos préjugés, de nos peurs, cette peur viscérale, ancrée depuis des millénaires au plus profond de nous-mêmes – la peur de ne pas manger !
Lorsque vous y serez parvenus, par cette véritable purge du mental, vous découvrirez une liberté nouvelle, enivrante, exaltante, une grande confiance en la vie qui vous fera faire un grand pas en avant sur le chemin de l’évolution.

* * * * * * *

Partagez l’événement sur vos réseaux !